Cours biologie

Apprendre la biologie

 

 

 

 

 

Cours de biologie

Apprendre la biologie

Vous souhaitez apprendre la biologie, suivre des cours de biologie ?

pourquoi ne pas entrer dans une école de biologie ou suivre une formation en biologie. Vous obtiendrez un diplôme en biologie et pourrez excercer entre autre le métier de biologiste.

Vous pouvez également faire appel à des cours particulier en biologie ou des cours du soir pour améliorer ou approfondir vos connaissances en biologie. Les cours de biologie à domicile sont en général plus des cours de soutien et de perfectionnement.

vous pourrez suivre des cours de biologie cellulaire et projeter une carrière dans la recherche biologique.

Cours de biologieLa biologie, appelée couramment la « bio », est la science du vivant. Le terme biologie, littéralement « étude du vivant  » en grec, est apparu au XVIIIe siècle pour définir les travaux des scientifiques.

Prise au sens large de science du vivant, elle recouvre une partie des sciences naturelles et de l'histoire naturelle des êtres vivants (ou ayant vécu).

Toutefois la distinction entre organismes vivants et non vivants est parfois difficile et la détermination de l'objet spécifique de la biologie n'a rien d'évident.

Cette discipline longtemps observatrice n'a cessé d'être enrichie par les découvertes au cours des deux derniers siècles.

La biologie étudie à la fois la structure des cellules et le fonctionnement des êtres vivants, animaux et végétaux, dans leur globalité. Une classification des domaines d'étude de la biologie est établie en fonction des niveaux d'observation : la biologie moléculaire étudie les molécules, la biologie cellulaire étudie les cellules, la biologie macroscopique, les organismes, la biologie populationnelle, les groupes d'individus, la biologie spécifique, les espèces et la biologie supra-spécifique, les groupes d'espèces.

La biologie de synthèse se fonde sur une démarche d’ingénieur : saisir des composants du monde vivant pour fabriquer des êtres nouveaux conçus comme des «machines biologiques» au service de technologies puissantes. Fabriquer des biocarburants, traiter des eaux ou des sols pollués, produire des médicaments ou des molécules d’intérêt industriel... font partie des cibles de cette technologie qui procède à l’inverse de la science traditionnelle : fabriquer d’abord, comprendre ensuite.